Architecture et Paysage

Le Jurançonnais par sa qualité de son climat, possède une végétation abondante. Les versants des collines les mieux exposés sont réservés à la culture et à la vigne tandis que les autres sont des pâtures et des bois.
A l'extérieur des villages, sur les coteaux, de grandes fermes souvent très anciennes sont dispersées.

Le Jurançonnais par sa qualité de son climat, possède une végétation abondante. Les versants des collines les mieux exposés sont réservés à la culture et à la vigne tandis que les autres sont des pâtures et des bois.
A l'extérieur des villages, sur les coteaux, de grandes fermes souvent très anciennes sont dispersées. Ces vastes ensembles architecturaux, bâtis dans la pente et entourés de végétation, s'intègrent dans le paysage.

La maison d'habitation et les bâtiments agricoles (granges, chais) s'organisent autour d'une cour fermée. L'accès est assuré depuis le chemin par une porte charretière s'ouvrant sur la façade principale de la maison, toujours bien orientée au sud et à l'est. La porte charretière, en larges planches cloutées, est percée pour le passage du piéton.

Les murs se prolongent le long des chemins formant un enclos cultivé en jardin potager et verger. Les toits s'imbriquent les uns dans les autres.

L'emploi unique de l'ardoise en couverture unifie les volumes. Les murs sont bâtis avec les matériaux recueillis sur place, la pierre et le galet. Seuls les murs de la maison sont enduits et badigeonnés de chaux coloré, ainsi, bien distincte des bâtiments d'exploitation.

crédit photo : Office de Tourisme du Piémont Oloronais

L'Arboretum de Payssas à Lasseube

amateurs ou experts, venez découvrir cet arboretum lové dans les replis des coteaux de Lasseube. Venez aussi comprendre la passion d'un homme dont le leitmotiv était un vieux proverbe béarnais : "Celui qui a planté un arbre n'aura pas eu une vie inutile".

Jean Bourdet, dit  "Yan de Payssas", commença à planter ses premiers arbres exotiques sur quelques parcelles de sa propriété agricole dès les années 30.
Sa passion pour les arbres est immense et un séjour en Afrique de Nord dans le massif de l'Atlas lui donne une idée : planter les plus beaux conifères du monde.
A son retour, Jean se remet à cultiver sa terre et plante une ancienne parcelle de vignes en Cèdres du Liban... Il n'a ensuite cesser de planter en se procurant diverses essences à travers différents voyages ou contacts...

"Mes enfants garderont un peu de moi quand je ne serai plus" disait-il avec satisfaction.

Jean, avec l'air tranquille de ceux qui savent combien la vie d'un homme est dérisoire dans le cycle de l'univers, a réuni chez lui les spécimens des plus beaux arbres du monde. Certains sont peu représentés sur le territoire national : Orme de Sibérie, Plaqueminier de Virginie, Noyer de Siebold... Séquoia, Cèdre du Liban et de l'Atlas, IF, Mélèze...
Ce site est aujourd'hui classé et comporte une collection botanique d'environ 500 sujets. Les spécialistes s'accordent à dire qu'il constitue un patrimoine végétal qui méritait son inscription sur les listes d'inventaire national.

en savoir plus sur ce sentier de randonnée : http://www.tourisme-oloron.com/Arboretum-de-Payssas

 

crédit photo : Office de Tourisme du Piémont Oloronais
ou recherchez :
Un domaine
Un vigneron
Une cuvée
Autre
Quartier Ucha
64360 Monein