LE JURANÇON

  >  La Géographie
  >  Terroir
  >  Cépages
  >  L’appellation
  >  Vins
  >  Technique
Cépages
Des cépages inimitables
Gros Manseng, Petit Manseng, Petit Coubru, Courbu, et Lauzet sont les cépages utilisés dans le Jurançonnais.

Plantés en « hautains », suffisamment hauts pour éviter la morsure du gel et assez bas pour bénéficier de la réverbération du sol, les cépages Jurançonnais possèdent des spécificités uniques.

LE PETIT MANSENG

> 30% du cépage Jurançonnais
> Ce cépage est originaire des Pyrénées-Atlantiques.

Identification du cépage
- extrémité du jeune rameau qui présente une très forte densité de poils couchés
- jeunes feuilles de couleur jaune à plages légèrement bronzées
- feuilles adultes orbiculaires, entières, avec un sinus pétiolaire en U peu ouvert ou à lobes légèrement chevauchants, des dents courtes à côtés rectilignes ou convexes, une pigmentation anthocyanique des nervures faible au point pétiolaire, un limbe légèrement révoluté et face inférieure , une faible densité des poils dressés et couchés
- baies petites de forme arrondie
- bourgeonnement blanc, petit, cotonneux à liseré légèrement rosé
- grappes petites et aérées
Culture
Cépage très vigoureux, moyennement productif, sur sol argilo-limoneux, argilo-calcaire, sensible aux carences magnésiennes. Il est sensible au vent. Il est très résistant aux attaques de pourriture.
Aptitudes culturales et agronomiques
Le petit Manseng est un cépage vigoureux qui doit être taillé long et palissé.
Potentialités technologiques
Le petit Manseng est un cépage remarquable par sa très grande capacité à concentrer les sucres dans ses baies tout en conservant une acidité extrêmement élevée. Il permet ainsi d'élaborer naturellement des vins liquoreux très aromatiques et de grande qualité.
Sélection clonale
Les deux clones qui ont été agréés sont multipliés de façon égale (2 nouveaux clones ont été agréés ces dernières années et sont en cours de multiplication). Les travaux de sélection ont porté sur des souches originaires du Jurançonnais. Un programme de nouvelles prospections a débuté dernièrement dans ce même vignoble.

 

LE GROS MANSENG

> 65% du cépage Jurançonnais
> Ce cépage est originaire du vignoble pyrénéen.

Identification du cépage
-  jeunes feuilles de couleur verte ou jaune
- rameau avec des entre-nœuds de couleur verte
- feuilles adultes orbiculaires, entières avec un sinus pétiolaire à bords légèrement chevauchants, des dents courtes à côtés convexes, une pigmentation anthocyanique des nervures nulle, un limbe involuté sur les bords, légèrement gaufré et face inférieure, une faible densité de poils couchés
- baies petites de forme arrondie
- grappes moyennes
- bourgeonnement vert légèrement carminé
Culture
Cépage vigoureux, productif, assez sensible aux carences magnésiennes, sensible au vent et à l'oïdium. Résistance à la pourriture grise et bonne conservation des raisins sur souche en vue de l'obtention de vins moelleux
Aptitudes culturales et agronomiques
Ce cépage vigoureux est assez fertile. Généralement conduit entaille longue, le gros Manseng peut être aussi taillé court.
Potentialités technologiques
Ce cépage possède un bon potentiel alcoolique tout en conservant une forte acidité. Il permet d'obtenir des vins moelleux ou secs d'un haut niveau qualitatif.
Sélection clonale
Huit clones ont été agréés et tous sont présents en multiplication, les souches étudiées en collection sont issues des vignobles de Jurançon, du Béarn et du Madirannais.

 

PETIT COURBU

> 5% du cépage Jurançonnais (avec le Courbu, le Lauzet et le Camarlet)
> C'est un cépage autochtone des Pyrénées.

Identification du cépage
- extrémité du jeune rameau qui présente une très forte densité des poils couchés
- jeunes feuilles rougeâtres à plages bronzées
- rameau avec des vrilles qui s'enroulent entre elles et s'accrochent les unes aux autres
- feuilles adultes de taille moyenne, pentagonales, à trois ou cinq lobes, avec un sinus pétiolaire peu ouvert ou à lobes légèrement chevauchants, des sinus latéraux supérieurs profonds et ouverts, des dents très courtes par rapport à leur largeur à la base, à côtés convexes ou rectilignes, une forte pigmentation anthocyanique des nervures, un limbe très légèrement révoluté, fortement bullé, presque gaufré et face inférieure une densité moyenne des poils dressés et couchés
- baies très petites de forme arrondie
- grappes petites
- peu sensible à la pourriture grise
Aptitudes culturales et agronomiques
C'est un cépage peu productif, taillé généralement à long bois.
Potentialités technologiques
Le petit Courbu permet d'obtenir des vins fins, de qualité, aromatiques et d'une grande finesse.
Sélection clonale
Les prospections ont été faites dans le vignoble de Jurançon. Il existe désormais trois clones, d'agrément récent, présents en multiplication.

 

COURBU BLANC

>5% du cépage Jurançonnais (avec le petit Courbu, le Lauzet et le Camarlet)
> Le Courbu blanc est un cépage autochtone du vignoble pyrénéen.

Identification du cépage
- jeunes feuilles de couleur rouge, très bronzées
- feuilles adultes de grande taille, à trois ou cinq lobes, avec un sinus pétiolaire fermé à lobes chevauchants, des dents courtes par rapport à leur largeur à la base, à côtés convexes, un limbe très bullé, tourmenté, ondulé près du point pétiolaire et face intérieure une faible densité de poils couchés et des poils dressés
- baies petites de forme aplatie ou arrondie et de couleur vert-jaune ou légèrement rose à maturité
- grappes petites
- sensible au vent et à la pourriture grise
Aptitudes culturales et agronomiques
Il doit être palissé et taillé long. Il est préférable de le greffer sur des porte-greffe de vigueur faible à modérée.
Potentialités technologiques
Ce cépage permet d'obtenir des moûts riches en sucre et moyennement acides. Il peut être utilisé pour élaborer des vins moelleux très fins ou des vins secs.
Sélection clonale
Trois clones de ce cépage ont été agréés mais restent peu demandés en multiplication. Les travaux de sélection ont concerné des souches marquées dans le vignoble de Jurançon et suivies en collection.

LAUZET

> Il s'agit d'un cépage autochtone du vignoble pyrénéen.
> 5% du cépage Jurançonnais (avec le petit Courbu,
le Courbu et le Camarlet).

Identification
- extrémité du jeune rameau qui présente une forte densité de poils couchés
- feuilles adultes petites à moyennes, à cinq ou sept lobes, avec un sinus pétiolaire à fond parfois limité par la nervure près du point pétiolaire, des sinus latéraux très profonds, ouverts, à fond en U, des dents courtes par rapport à leur largeur à la base, une pigmentation anthocyanique des nervures moyenne à forte, un limbe légèrement révoluté et face inférieure, une densité moyenne à forte des poils dressés et couchés
- baies petites et arrondies
- grappes petites
Culture
Le Lauzet B est un cépage assez vigoureux, conduit généralement en taille longue.
Ce cépage est un peu sensible à la pourriture grise.
Potentialités technologiques
Le Lauzet B possède un potentiel qualitatif intéressant. C'est un cépage qui permet d'obtenir des vins secs assez riches en alcool tout en conservant une bonne acidité, avec des arômes fruités et épicés.
Sélection clonale
Trois clones de Lauzet B ont été agréés mais leur multiplication reste très limitée et les souches étudiées en collection proviennent du vignoble.

 

CAMARALET

> Ce cépage provient du vignoble des Pyrénées.
> 5% du cépage Jurançonnais (avec le petit Courbu, le Courbu et le Lauzet)

Identification
- extrémité du jeune rameau qui présente une très forte densité de poils couchés
- jeunes feuilles à plages bronzées
- feuilles adultes à cinq lobes avec un sinus pétiolaire ouvert, des sinus latéraux profonds, ouverts, à fond en U avec présence assez fréquente d'une dent au fond, une pigmentation anthocyanique des nervures nulle, un limbe plan et face inférieure une densité moyenne des poils dressés et couchés
- baies légèrement elliptiques et petites
- grappes très petites  
Culture
De part ses grappes très lâches, le Camaralet est généralement peu sensible à la pourriture grise, sauf lorsque la maturité est dépassée.
La renommée de ce cépage repose sur la qualité de ses vins très fins et aux arômes typiques.
Sélection clonale
Il existe deux clones agréés à ce jour.
ou recherchez :
Un domaine
Un vigneron
Une cuvée
Autre
Lotissement du Château
64360 Monein