Septembre 17
Septembre 2017 en Jurançon

En septembre, la musique et la poésie s'invitent à Lacommande et dans les chais.

A très bientôt dans nos coteaux 


Henri Ramonteu, une esthétique du terroir

Vigneron intuitif et entier, à la tête du domaine Cauhapé, à Monein, Henri Ramonteu prend aussi le temps, mine de rien, de rêver sa vigne et de bousculer la planète Jurançon. Avec lui, le vin se change en art. Pour enivrer le monde de Dionysos. Et « réenchanter » nos papilles.

Entre deux dégustations, deux coups de fil, deux salons, deux projets, deux idées, Henri Ramonteu se soumet au temps et à la nature. D’un côté, il est capable de disparaître de la planète, déjouant tous les rendez-vous. De l’autre, on le retrouve omniprésent, au creux de ses vignes de Monein. D’ailleurs, lui-même se joue de cette ambivalence profonde qui tend à le rendre inclassable. Sa devise : « Les détails font la perfection, mais la perfection n’est jamais un détail », ce qui n’admet aucune limite à sa quête d’absolu. L’illustration la plus éloquente de ces rêves « impertinents » se lit sur les étiquettes de ses cuvées extrêmes de moelleux : Noblesse du Temps, Folie de Janvier ou la mythique Quintessence du petit manseng qui a révolutionné l’appellation, prouvant qu’on pouvait élaborer à Cauhapé, un plus grand vin du monde. Ce qui contribue à redonner quelque légitimité et ses lettres de noblesse à ce grand cépage de l’histoire du Béarn. Le vin synthétise le caractère d’un climat, l’influence d’un sol, les qualités d’un cépage. Autrement dit, la vigne s’enracine dans un terroir,  dans une histoire, une culture ; c’est juste essentiel. Conscient que la terre ne suffit pas pour donner, à la fin, de grands vins, qu’il lui faut, aussi, « du souffle et de l’esprit », Henri Ramonteu a réuni le sol et le ciel. Il a choisi la meilleure exposition au soleil, au vent, à la lumière. Il sait ce qui se produira sur les ceps quand l’eau, l’air et le feu se seront manifestés. Les potentialités du vin étant réduites à une petite théorie des quantités. Pour que la magie opère sur le raisin, les trois éléments doivent se combiner entre équilibre et harmonie. De la taille des bois au sacrifice des feuilles, ses vignes « jardinées » subliment le temps. Un temps végétal apte aux vendanges surmûries. Les tries successives aussi nombreuses que les degrés de maturité se font, à Cauhapé, avec la complicité des hommes. Sur deux parcelles de petit manseng, d’un hectare chacune, on vrille les pédoncules des grappes, au 10 novembre, pour bloquer la circulation de la sève. Les grains accèdent ainsi à la plénitude. Acidité et sucrosité se concentrent en leur cœur. Comment pourrait-il en être autrement avec ces « filtres de soleil ». Les sucs de miel et d’épices, de fleurs, les notes de menthe, de mangue, les arômes de zeste d’agrumes ou de truffe blanche s’épanouiront dans les vertus du vin. Plus qu’aucun autre, un très grand Jurançon relève toujours de cette alchimie délicate. Côtoyer la perfection, perpétuer le mystère et prendre une place dans les rêves des amateurs.

Un vin du futur

« Un grand domaine est avant tout une philosophie. » En ce qui concerne les vignes, Henri Ramonteu les veut très près du « bio », en alliant le raisonné et le raisonnable. Attitude qui prend en compte les règles de la nature. Côté cave, il chouchoute ses cuvées en se servant de son instinct de dégustateur. Technique, recherche, innovation… Il ose tout, du moment que ses vins en profitent et nous avec. Aussi à l’aise dans les vignes qu’aux chais, il a la sagesse de ne pas se perdre, d’aller à l’essentiel ; la maturité l’intéresse, mais pas l’excès de maturité, le vivant le passionne, mais il veut savoir où cela le conduit. En somme, un rêveur pragmatique, en phase avec les cépages et le terroir. Un merveilleux terroir, inchangé depuis des siècles, si l’on fait exception, bien sûr, de la taille du domaine qui a bien varié, depuis 1558. Les Archives signalent la présence de la propriété, sous les mots d’origine « Caussapé » et que la vigne y fût établie sur 4 hectares ; quelques arpents qu’Henri acquiert dans les années 80. Et qui s’offrent à nous, aujourd’hui, avec une réalité foncière de 43 hectares, rendue manifeste par l’achat successif de petites parcelles. « Vitis vinifera » – la vigne sauvage – domestiquée, le vin, de Noé à Dionysos, est l’emblème des dieux qui renaissent. L’histoire nous fait signe sur le produit qui, au 21e siècle, a pris une dimension très pointue. « Une œnologie de précision » qui fait appel à la technologie. Cuves inox thermo-régulées pour piloter les macérations, cuves horizontales avec brassage des lies fines, élevage en barrique neuves. Instruit des désirs des consommateurs, Henri Ramonteu a pris le parti de créer de grands vins accessibles, des vins de fruit, des vins d’arômes, des millésimes de fraîcheur, tendres et légers, des vins de plaisir prêts à prendre leur place comme le C de Cauhapé, le dernier né des secs, l’autre exception du domaine qui concurrence un Sancerres. Le bouquet plane au-dessus du verre ! Reste que les moelleux sortent leur épingle du jeu. Ils restent des vins du temps. Des merveilles aux sucres pénétrants et aériens. Des vins voluptueux qui alimentent le débat. Dans cette notion globale de terroir, il faut donc intégrer le client et le vigneron… Mais, c’est le « buveur de vin » qui fait le produit à travers ses papilles. Le vigneron, lui, invente des vins de plus en plus beaux, de plus en plus complexes et concentrés. Dans la pénombre du vieux chai voûté reposent les millésimes, encore emprisonnés dans les fûts de chêne. Un vin qui enivre par plaisir, pour nous faire partager son histoire singulière. La vision d’un vigneron de demain.

Lucie d’Incau

 

Domaine Cauhapé
Henri Ramonteu
Quartier Castet – 64360 Monein
Tél : +33 (0)5 59 21 33 02
Email : contact@cauhape.com 
http://www.jurancon-cauhape.com

 


Exposition de Brigitte Del Din « Regards en soie » Inspiration Japon.
A La Commanderie de Lacommande, entrée libre, mercredi, samedi, dimanche, de 15 h à 19 h
Jusqu'au 10 septembre 2017

A voir absolument,

...Passionnée par les arts japonais, le kimono est devenu ma principale source d'inspiration. Tout est prétexte à somptuosité, la complexité des drapés, la géométrie des motifs, variations de couleurs, détails enrichis d'or ou d'argent...

savoir +


 


Fête du raisin au Domaine Larroudé à Lucq de Béarn
Samedi 9 septembre

  • Visite des vignes en Lyre ;
  • Dégustation des variétés de raisin de table (dont 2 sans pépins) ;
  • Visite du chai ;
  • Dégustation de Jurançon sec, Jurançon moelleux, Vin rosé et rouge

Pour ajouter de la convivialité à cette journée à midi un repas fermiers de grande qualité est organisé Uniquement sur réservation (nombre de places limitées) tél : 05 59 34 35 40

info+

 

 

 

Pique-nique au Domaine du Cinquau à Artiguelouve : Fête ses 400 ans
Samedi 9 et Dimanche 10 septembre de 11 h à 17 h.

Le principe : vous apportez votre pique-nique solide, et pourquoi pas la couverture à étendre sur l'herbe et le parasol et nous vous proposerons les boissons : vins du Domaine du Cinquau et boissons non alcoolisées dans un vallon béarnais verdoyant et calme ...

 

 

Mais aussi : Jeux et animations, Visite de nos chais, Boutique ouverte, Sentier interactif.
Programme détaillé des 400 ans.


La 15e édition de Poésie dans les chais :Lacommande-Jurançon-Monein-Pau
du 14 septembre au 15 octobre 

Danse, chorégraphie, art contemporain, poésie, mise en scène, spectacle, musique improvisée, voix : ces mots sont convoqués pour la 15e édition de Poésie dans les chais. Un festival de la plus radicale fantaisie qui s’y entend pour raconter l’époque. Un festival qui pousse des artistes, des philosophes, des plasticiens et des poètes à interroger la notion de genre et de frontières esthétiques, chez les vignerons de la Route des vins du Jurançon.

On aime ici que les gens se parlent. Les poètes des mots y rencontrent les poètes d’autres verbes.

On viendra de Paris, Avignon, Toulouse, Providence (USA), Madrid, Bruxelles, Naples, Barcelone, Barcelonnette...
C’est là une volonté de la manifestation d’inviter des artistes de renommée internationale à questionner en profondeur la notion de local, ici vécu en tant que part de l’universel.

savoir + 

Programme détaillé imprimable

*Jeudi 14 septembre -
19 h 45 : Inauguration de poésies dans les chais
20 h 30 -Espaces pluriels-Théâtre Saragosse à Pau- 10 €
Danse et Texte "She was dancing par Valérie Giuga et Jean-Michel Espitallier

*Vendredi 15 septembre à la Commanderie de Lacommande 
18 h 30 : Vernissage de l'Exposition "Affleurement-Affluent" de Christophe Clottes
20 h : Danse et Texte :
Emoverre de Sabaline Fournier et Nicolas Vargas 
Une Absence oblique de Fanny Avram, Thierry Escarmant, Ryan Kernoa

*Samedi 16 septembre au Domaine Latapy à Gan
17 h Marché de la poésie / Présentations des éditions La Boucherie Littéraire (Vaucluse) / Exposition de L’Affiche Murale de Poésie (éditions le Bleu du Ciel, Bordeaux) / Productions locales / Dégustations, discussions / Librairie /Scène ouverte à tous (rens. 05 59 06 94 25)
Repas à l'issue 15 €, réservation conseillée : contact@domaine-latapy.com
19 h - Lectures spectacles par Amandine Quélen, Estelle Fenzy et Jésus Aured
....
Poésies dans les chais continueront au Domaine Nigri le 4 octobre

Soirée " Etoiles Guide Hachette 2018 du Cru Larose à St Faust "
Le vendredi 15 septembre à partir de 19h,

Les vignerons du Cru Larose vous  invitent à venir fêter les étoiles qu'ils ont reçues pour leur Jurançon Sec 2016, 1 étoile et leur Jurançon Vendanges Tardives 2014 2 étoiles. 
Info+


Journée du Patrimoine
Concert "Demain la veille aux accords de Brassens" à la Commanderie de Lacommande
Samedi 16 septembre à 20 h 30

 

Le trio  interprète Brassens avec passion et originalité!

"Demain-la-Veille…" a fini de se poser les questions convenues...

Brassens, bonhomme et bienveillant, est de ceux qui donnent du courage, là où d’autres émoussent l’envie des auteurs en devenir ou même déjà…«devenus».

Jean-Michel, Laurent et Mamac s’emparent des titres du « Gaillard », les traitent, les tordent, les distordent, les dérangent et s’en arrangent « comme si » ils étaient les leurs.

L’œuvre du Patron est intemporelle car quelle que soit la sauce, l’accord est souvent bon...voire parfait !

 

Tarif 10 €, réduit 7€ , gratuit moins de 12 ans

savoir + 


11ème édition des «DÉGUSTATIONS MUSICALES» au domaine Bordenave à Monein (0559 21 34 83)
Vendredi 22 septembre à 20 h 45 

Avec Le quatuor Art'chai ( Chantal Aguer, Juliane Trémoulet, Alain Loger et  Jean-Noël Berra) musiciens de l’Orchestre Pau Pays de Béarn, arpente à nouveau la route des vins : "Le baroque en barriques" : une relecture originale de J.S bach, A.Vivaldi ...par le Quatuor Art'Chai.

savoir +

 

 

 

 

 

 

 

 

Le samedi 30 septembre à 20h45
Au Domaine Bordenave , les 22 et 23 avril ce fut Chai Complet ! 
Jean Jacques DelaforgeChristian Etcheberry et le Maître du Speed Painting Jp Blanchard reviennent dans leur chai pour un 3ème spectacle "Des Pinceaux dans la Guitare" 

 


 

Le 30 septembre et le 1er octobre

Le Clos Lapeyre organise le WE du 30 septembre et du 1 octobre une exposition Arts et Vignes avec plusieurs artistes et un concert le dimanche 1 octobre.

savoir +



Suivez nos actualités sur Facebook

ou recherchez :
Un domaine
Un vigneron
Une cuvée
Autre